Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Communiqué du PSU France sur le procès des Insoumis-es
(Paris 21/09/2019)
Les 19 et 20 septembre, 5 députés insoumis et une de leurs collaboratrices comparaissaient au Tribunal de Bobigny pour répondre d’« actes d’intimidation envers un magistrat et un dépositaire de l’autorité publique, rébellion et provocation » dont ils se seraient rendus coupables le 16 octobre 2018.

Ce jour-là, une opération policière d’ampleur impliquant plus de 100 agents des forces de l’ordre était organisée par le Ministère de la Justice, qui s’est matérialisée par la perquisition simultanée des sièges de la France Insoumise, du Parti de Gauche et des logements de plusieurs élus et militants politiques. Sur la base d’informations parcellaires et non fiables, obtenues dans le cadre d’une opération à visée éminemment politique et émaillée par les irrégularités, ce sont donc plusieurs représentants de la principale force d’opposition parlementaire française qui se sont retrouvés sur le banc des accusés, encourant des peines allant jusqu’à 10 ans de prison et 5 années d’inéligibilité. Au terme de l’audience, et de manière tout à fait symbolique, le procureur n’a finalement requis de peine d’emprisonnement qu’à l’encontre de Jean-Luc Mélenchon, aujourd’hui menacé d’une condamnation à 3 mois de prison avec sursis sans qu’une faute avérée n’ait pu être démontrée.
La pratique consistant à employer les magistrats et la police à des fins politiques, qui se banalise à l’échelle de la planète entière et dont les dissident-e-s marocain-e-s sont d’ailleurs victimes depuis des décennies, représente une grave atteinte à l’État de droit et aux principes démocratiques
fondamentaux. En France, elles viennent ternir les institutions d’un pays auquel nous devons la Grande Révolution de 1789.

Par la voix de ses militant-e-s, la section française du Parti Socialiste Unifiée marocain exprime sa solidarité la plus vive avec ses camarades insoumis-es, victimes de l’instrumentalisation des appareils judiciaire et policier par un pouvoir politique soucieux de faire taire toute voix d’opposition.

Le PSU France exprime ainsi le souhait que justice soit rendue et que la respectabilité et l’honneur de l’ensemble des militant-e-s mis-es en cause soient ainsi clairement réaffirmés par le tribunal.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *