mer. Mai 12th, 2021

PSU (Maroc)

Section France

Communiqué du Comité Exécutif de la Fédération de la Gauche Démocratique du 14 Novembre 2020

2 min read

Le Comité Exécutif de la Fédération de Gauche Démocratique (FGD) – composée de trois partis de gauche : PSU, CNI et PADS – suit avec grand intérêt les derniers évènements concernant notre cause nationale, suite au blocage de la zone tampon de Guergarate à la frontière maroco-mauritanienne par le Front séparatiste du Polisario pendant plus de trois semaines. Cela constitue une nouvelle manœuvre de provocation et une tentative d’imposer une nouvelle situation dans la région en violation totale des résolutions du Conseil de Sécurité et de l’accord de cessez-le-feu de 1991.

Ainsi, après avoir pris connaissance des détails de l’intervention des Forces Armées Royales du vendredi 13 novembre 2020 pour rouvrir le passage de la zone tampon Guergarate et assurer la sécurité de la circulation des civils et des marchandises en destination de la Mauritanie et d’autres pays africains, le Comité Exécutif de la FGD :

– Exprime son soutien et son approbation de l’action menée par notre pays pour rouvrir le passage frontalier de Guergarate, défendant ainsi notre intégrité territoriale, tout en respectant l’accord de cessez-le-feu et sans faire de victime. Le Comité Exécutif salue, à cet égard, nos Forces Armées pour leur professionnalisme et pour la réussite de leur mission.

– Exhorte l’Etat à défendre son intégrité territoriale tout en continuant à travailler avec la communauté internationale pour aboutir à une solution pacifique. Cela permettra de mettre fin à ces actes de provocation prémédités et répétitifs du Front Polisario à l’approche de chaque session du conseil de sécurité, en se servant du contexte géopolitique actuel qui favorise l’interventionnisme et l’ingérence pour des intérêts géostratégiques et économiques à travers la création d’États-croupions, minés de tension, qui seraient des foyers de conflit et d’instabilité dans toute la région.

– Rappelle qu’il est nécessaire d’associer la protection de notre intégrité territoriale et de notre souveraineté nationale au renforcement de l’unité nationale, en impliquant l’ensemble des acteurs nationaux pour construire un État de droit. Ce dernier permettra de garantir le respect des droits humains et sera la pierre angulaire d’un vrai État décentralisé où il y aurait une régionalisation avancée qui permettrait de réduire les inégalités sociales et régionales.

– Réaffirme que le problème du Sahara marocain ne peut être résolu que dans le cadre de la souveraineté nationale du Maroc, dialectiquement associée à la construction de l’union maghrébine et à l’aboutissement du processus de démocratisation, afin d’offrir aux habitants du Sahara marocain une autonomie dans le cadre d’un Etat marocain souverain et démocratique, garantissant la pleine citoyenneté et la répartition équitable des richesses.

14 Novembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.
Trending Now : Youtube
Lire les articles précédents :
الإرهاب : جدوره وسبال القضاء عليه

خلقت الأحداث الإرهابية الأخيرة التي عرفتها فرنسا تداعيات كبيرة على عدة مستويات.أي قراءة لتداعيات هذه...

أي تحولات جيو-سياسية في نزاع الصحراء؟

بخصوص النقاشات حول مصطلح "الصحراء الغربية" أكد المصطفى بوعزيز على أن الصحراء في القانون الدولي...

كيف قرأ عبد الجابري كارل ماركس ؟

محمد عابد الجابري، قامة فكرية مغربية أنتجت في مجالات متعددة : الفلسفة و نقد العقل...

Fermer